Montage Multi Formats

Sources hétérogènes

Il n’est pas rare de nos jours de voir arriver au sein d’un même événement des rushes provenant de caméras différentes, qui doivent êtres utilisés au sein d’un même montage.
Par exemple, un beau mélange de XDCAM EX, AVCHD, DVCPRO HD
XDCAM EX : MPEG 2 pixels carrés 4:2:0
AVCHD : MPEG 4 pixels carrés 4:2:0
DVCPRO HD : M-JPEG pixels rectangulaires 4:2:2

Final Cut Pro 1 à 7

Historiquement, FCP de 1 à 7 travaillent « mieux » dans le « format » des rushes. Cela devient compliqué dans notre exemple. Quel est le meilleurs des 3 formats ? Si meilleure format il y a, est-il pertinent ? Et, un mauvais choix est-il rédhibitoire?
Une solution « simple » est de tous convertir en ProRes (avec un Droplet Compressor) : FCP est content et l’humain/monteur qui le manipule aussi! 🙂

confo_auto_fcp7

En effet le choix du format de la timeline est très contrainte par les rushes tant en terme de résolution que de Codec. Pour cela la auto-conformation de séquence est bien pratique…. surtout quand on « nage » dans la jungle de préréglages

Final Cut Pro X

 

confo_auto_fcpX_rendu_APR

Bien que l’on retrouve toujours cette fonction d’auto-conformation la nouvelle version de FCP a fait une bond en terme de montage hétérogène. Un véritable « gap » (gouffre). En effet quasi toutes ces limitations ont disparues pour les projets FCP X !! Regardons ça de plus près :

Le codec de rendu est forcement de l’Apple ProRes, donc différent de celui des rushes. Pas de rendu nécessaire pour un montage cut!

menu_adapt_spatiale

Autre point fort est que la résolution du projet n’est plus figée : ce grâce à la résolution spatiale.

Le (dés)entrelacement est géré de manière automatique.
Le (dés)entrelacement est géré de manière automatique.

Le (dés)entrelacement est géré de manière automatique.
Seule la fréquence (nombre d’image par seconde) reste figée une fois le montage commencé.

 

Entrelacement – partie 2

menu_remplacer_entrelacement_mini

Un regard plus précis sur les problèmes d’entrelacement, et la manière de les résoudre au sein de Final Cut Pro.
Cet article est la suite directe de la première partie que je vous invite à re-lire. Dans cette dernière je vante les mérite de FCP pour palier à toutes les situations de montage mixte en entrelacement. Il gère effectivement tout très bien pourtant des problèmes peuvent persister …. en amont (à l’import). ET, je me répète, il est impossible de les voir en lecture sans moniteur de contrôle. Continuer la lecture de « Entrelacement – partie 2 »