SDI : Résolution, fréquence, dual-link, etc ….

Quand il s’agit de raccorder un moniteur ou un magnétoscope HDCAM à une carte, on utilise des cables utilisant des connectiques SDI connues pour leur robustesse. Mais bien que le connecteur BNC reste le même, ils ne sont en fait pas tous identiques en terme de capacité.

SDI (12G) – Késako?

Avec l’arrivée de UHD, la quantité de donnée à faire transiter vers le moniteur à quadruplé. Bien évidement les cartes et les moniteurs estampillés 4K / UHD ont des connectiques SDI adaptées. C’est à dire qu’ils ont la bonne version du SDI. En effet il existe 4/5 versions de SDI. La règle est simple : chaque nouvelle version de SDI a le double de débit (=bande passante) de la version précédente.

SD-SDI = première génération
HD-SDI = 1,485 Gb/s
HD-SDI (3G) = 2,97 =Gb/s
UHD-SDI (6G) = 5,94 =Gb/s
UHD- SDI (12G) = 11,88 =Gb/s

La norme SDI véhicule 16 canaux audio, 24 bits échantillonnés à 48 kHz soit 17,6 Mb/s. Quasiment rien par rapport à la bande passante occupé par la vidéo.

Débits du signal

Le tableau ci dessous montre les débits en fonction de la résolution, fréquence et le codage de la couleur.

Pour chaque calcul la résolution et fréquence maximale sont utilisées.

Dual Link

Malheureusement, les nouvelles versions de SDI arrivent souvent en retard par rapport aux besoins du marché. Les fabricants ont recours à une astuce très simple : répartir un « trop gros débit » dans plusieurs câbles SDI. Le Dual-Link est donc le fait d’utiliser un raccordement par 2 câbles entre la carte et le moniteur pour faire y transiter 1 seul signal vidéo.
Le raisonnement est identique avec 4 câbles pour le Quad-Link.

Le tableau ci dessous montre quel type de raccordement sont possible en fonction des débits du tableau précédent.

vitesse_raccordement_sdi
Les couleurs correspondent aux plages de vitesse du tableau précédent

Une fois que l’on a compris qu’un Single Link SDI équivaut à un Dual-Link de la version du SDI précédent, c’est pas si compliqué. Reste juste à bien connaitre les capacités des éléments se trouvant de chaque coté du/des câbles 🙂

Une connexion Dual Link permet donc de faire passer 32 canaux Audio.

Exemple : Monitorer un signal “DCI 4K”

DCI 4K : Soit une Résolution 4096×2160, pas de sous-échantillonnage chromatique 444, une profondeur de  12 bits et une fréquence de 24 images par seconde. Il est possible de véhiculer ce débit via un Single-link SDI (12G) ou bien un Dual-Link SDI (6G).

Si mon moniteur n’est que Dual-Link SDI (6G), Il faut que j’ai une carte Dual Link (6G) ou Dual Link (12G). Une carte Single-Link (12G) ne me servira à rien.

Concurrent

Le HDMI est un sérieux concurrent sur le papier qui souffre d’une mauvaise presse dans le milieu professionnel et surtout une connectique pas très robuste.